J’ai découvert éducateur canin


Tout savoir à propos de éducateur canin

Parfois confondu avec le comportementaliste, expert dans la sagacité animale, l’éducateur animalière est un spécialistes de l’éducation canine. Il travaille généralement avec de jeunes chiens, et aide leurs maîtres à leur faire adopter le bon comportement. Son rôle est à la fois d’éduquer le chien mais également le maître afin qu’il prenne de bonnes habitudes et adopte des méthodes soyeuses et efficaces pour se faire comprendre et obéir de son chien. Il facilite ainsi l’intégration d’un nouveau compagnon à 4 pattes dans la cellule de famille. Il enseignera à la bête comment fonctionner dans ce nouvel environnement en lui apprenant où faire ses critères, quoi manger, comment jouer, comment se promener en laisse ( ou sans laisse ) et en règle générale, à obéir à tout ordre simple de son educateur ( assis, couché, debout, reste, le rappel, etc… ). En charge de l’éducation des chiens, ce professionnel applique une méthodologie différente en fonction de la espèce de l’animal, de son comportement et dans la nature dans lequel il avance… Un éducateur canine apprend à des chiens et à des chiens des agissemements adéquats tels qu’écouter son dresseur, répondre à des instructions simples et respecter des règles d’hygiène élémentaires, pour vivre « en société » et faciliter sa relation avec son maître.

La différence entre ces trois types d’activités est dans certains cas difficile à comprendre. Pour simplifier, les prestations visant uniquement à élever et dresser l’animal dans son plus jeune âge relèvent de l’agriculture. Les prestations qui visent à modifier l’attitude de l’animal adulte relèvent de l’artisanat. au différent, les services qui concernent la gestion et l’amélioration de la relation homme-animal relèvent plutôt du libéral ( démarche intellectuelle d’observation, d’analyse et de conseil ). Tout propriétaire de chien rêve d’un animal affectueux, attaché et obéissant. Si les deux premières qualités sont inhérentes au chien, la troisième passe par un apprentissage ne pouvant être exercé que par un professionnel : l’éducateur animalière. Même s’il est primordiale d’aimer les chiens, ce critère est loin d’être suffisant pour embrasser la profession d’éducateur canin canine, qui ne laisse pas place à l’improvisation. Il est indispensable tout à la fois de réunir certaines qualités, de suivre l’apparition adéquate et de connaître les réalités de ce métier animalier avant de se lancer tête baissée au risque de déchanter très rapidement. C’est le juste dosage de ces deux qualités qui permettra d’éduquer correctement un chien en lui imposant de rester à sa place d’animal tout en le récompensant lorsqu’il fait preuve de docilité.

Diplômé du centre Vox Animae, aguerri de mes expériences et formations, en serrée collaboration avec des vétérinaires comportementalistes, et passionné du monde animalière, j’interviens dans la résolution des questions homme-chien. Aussi, je propose des promenades éducatives afin de vérifier les apprentissages entrepris. Cela me permet de confronter l’animal et son propriétaire aux situations tous les jours et à la façon de les appréhender. ainsi, j’opère en refuge dans le cadre de rééducation comportementale et conseille bénévoles et futurs adoptants. J’exclus de mon approche d’éducateur pour animaux comportementaliste animalier, tout matériel et concept coercitif ( collier à pointe, collier électrique… ). Rappelez vous qu’éduquer ce n’est ni empêcher, ni forcer, ni obliger. Ma méthode repose essentiellement sur du renforcement positif et de la communication para verbale. Si vous devez garder une chose, recherchez à régler à l’origine du soucis, pas sa manifestation. Notre équipe d’éducateurs animalière dispose d’une expérience solide de plus de 20 ans, et apporte une large gamme de prestation, qui s’étends de l’enseignement des rudiments de la socialisation de votre chien à son dressage.

L’approche positive de l’éducation, qu’est ce que c’est ? C’est donner le désir d’apprendre, c’est motiver notre chien à répondre à nos attentes ( mais aussi comment répondre aux siennes ? ), c’est renforcer la relation humain-chien. en résumé c’est motiver à recevoir. Et c’est là la différence essentielle avec les ‘ méthodes traditionnelles ‘ de ‘ dressage ‘. ( Déjà dans la terminologie, éduquer, c’est mieux que dresser, non ? ). En effet, toutes ces manières de faire obéir nos chiens sont… ancestrales et ne reposent que sur des connaissances purement empiriques. Le fondement de ces méthodes repose sur la motivation à… éviter ! Éviter la contrainte, éviter les cris, éviter la punition… Depuis en moyenne une décennie, des analyse du comportement canine sont faites ( l’éthologie, ou technique du comportement s’intéresse désormais à nos compagnons canins ). Ces analyse ont démontré que nombre de croyances sont infondées. Pour que tous puissent s’entendre , il est primordial que chacun se comprenne. C’est aussi cela l’éducation, nous apprenons nos règles de vie à nos chiens mais il faut aussi que nous apprenions à les comprendre et à leur expliquer comment faire… Logique non ? Voici donc le rôle de l’éducateur canin ! Vous découvrir comment comprendre et à apprendre à vos chiens… on peut voir des outils pour cela, plein de fonctionnalités : des petits, des grands, toujours anodins et sans brutalité. Dans le respect émotionnel et physique de l’être humain et du chien.

Pour une fois, je vais aborder les côtés moins positifs de ce travail. Ça fait rêver d’être au contact d’êtres si intéressants, d’une variété si grande. quotidiennement est un apprentissage, sur eux et sur nous. Ils ne cessent de nous remettre en question et de nous faire s’améliorer, mais aussi de recréer le lien perdu avec la nature dans notre société. Mais ce métier est aussi complexe, prenant, difficile, stressant, épuisant. En réalité je n’aurai jamais vus à quel point ma vie changerait en devenant éducatrice canin. Je ne reviendrai en arrière pour rien au monde, je vis un rêve, mais il a un prix, et je ne m’en était pas validée compte avant. C’est ça que je vais chercher à accroitre ici. Ce métier ça n’est pas que des histoires de chiens, c’est aussi des rencontres et des interactions humaines. il convient de savoir communiquer avec les gens, être compétente pour les comprendre, de choisir tout ce qui a des répercussions sur la famille, d’adopter le bon discours pour être compris et écouté. il est important de s’intéresser aux chiens ET aux hommes ! Être un bon pédagogue est impératif, la bienveillance me semble nécessaire avec les deux ET 4 pattes.

Complément d’information à propos de éducateur canin


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *